Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Eté 2008 : Brieuc.

Notes : 22.01.09

  • Winmerge : ok – Sylvie
  • Mise en page [liens internes, tdm, en bref !, passage général sur la mise en page de la feuille] – Sylvie
  • 30-03-2009 : Application des nouveaux styles de mise en page. Julien.

 

Résidentiel

Dans le résidentiel, les débits à satisfaire sont précisés dans l’annexe C2 de l’AGW du 15 mai 2015 (qui se réfère à la norme NBN D50-001) :

Type de local Surface plancher du local Alimentation
en air
Transfert d’air :
capacité
(ou section libre)
Évacuation d’air
Chambres, bureaux, salle de jeux ou de hobby (ou équivalent) Moins de 7 m² 25 m³/h 25 m³/h
(ou 70 cm²)
Entre 7 et 20 m² 3,6 m³/h.m²
Plus de 20 m² 72 m³/h
Séjour, salon, salle à manger (ou équivalent) Moins de 21 m² 75 m³/h 25 m³/h
(ou 70 cm²)
Entre 21 et 42 m² 3,6 m³/h.m²
Plus de 42 m² 150 m³/h
Toilette 25 m³/h
(ou 70 cm²)
25 m³/h
Cuisine (fermée), salle de bain, buanderie (ou équivalent) Moins de 14 m² Cuisine : 50 m³/h
(ou 140 cm²)Autres : 25 m³/h (ou 70 cm²)
50 m³/h
Entre 14 et 21 m² 3,6 m³/h.m²
Plus de 21 m² 75 m³/h
Cuisine ouverte 75 m³/h

Source : Centre Scientifique et Technique de la Construction.

Non-résidentiel

Les bâtiments non résidentiels (hors habitation et appartement) doivent respecter l’Annexe C3 de la PEB (elle-même basée sur la norme européenne EN 13 779 (Ventilation dans les bâtiments non résidentiels – Exigences de performances pour les systèmes de ventilation et de climatisation). Celle-ci impose une qualité d’air au moins égale à la catégorie INT 3 (débit minimum de 22 m³ par heure et par personne).

Norme européenne EN 13779 pour les locaux sans fumeur

Catégorie de qualité d’air

Débit d’air neuf
Excellente qualité
(niveau ambiant de CO2 < 400 ppm au dessus du niveau extérieur)
> 54 [m³/h.pers]
Qualité moyenne
(niveau ambiant de CO2 400-600 ppm au dessus du niveau extérieur)
de 36 à 54 [m³/h.pers]
Qualité acceptable
(niveau ambiant de CO2 600-1000 ppm au dessus du niveau extérieur)
de 22 à 36 [m³/h.pers]
Faible qualité
(niveau ambiant de CO2 > 1000 ppm au dessus du niveau extérieur)
< 22 [m³/h.pers]

De plus, elle impose un taux d’occupation minimum (m² par personne) à prendre en compte pour le dimensionnement en fonction de l’usage de la pièce.

Pour déterminer le débit d’air neuf minimal à assurer dans chaque local, il faut donc multiplier le taux d’occupation (de conception ou minimum imposé) par le débit de ventilation (INT 3 minimum).

De plus, il faut respecter un débit de conception minimal pour les sanitaires : 25m³/h par WC ou urinoir ou 15m³/h par m² de surface si le nombre de WC n’est pas connu lors du dimensionnement. Dans le cas des salles de douches ou de bains le débit de conception minimal est fixé à 5m³/h par m² avec un minimum de 50m³/h par espace.