Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Eté 2008 : Brieuc.

Notes : 10.02.09

  • Winmerge : ok – Sylvie
  • Mise en page [liens internes, tdm, en bref !, passage général sur la mise en page de la feuille] – Sylvie

On trouvera l’ensemble des prix des combustibles sur le site du Ministère des Affaires Économiques : http://economie.fgov.be/fr/
Comme chacun sait, le prix des combustibles fossiles fluctue en permanence. En gros, ils suivent le prix du baril de pétrole avec plus ou moins de retard et plus ou moins d’atténuation.
La tarification du gaz naturel et de l’électricité est fonction du type de consommateur (quantité d’énergie achetée, professionnel ou résidentiel, etc.) mais aussi du type de raccordement au réseau et des taxes fédérales et régionales. Le tarif des autres combustibles est fonction de la quantité achetée et de la forme de conditionnement : en vrac ou en bouteille pour les gaz ou en stère, map, sac, vrac, … pour les combustibles bois.

Données

Pour connaître le détail de la tarification gaz, cliquez ici !

Données

Pour connaître le détail de la tarification mazout, cliquez ici !

Données

Pour connaître le détail de la tarification électrique, cliquez ici !

On facture le gaz par kWh et non par m³ car le pouvoir calorifique du gaz (c’est à dire l’énergie contenue dans le combustible) distribué par le réseau varie avec le temps et est donc remesuré régulièrement.
Attention, les kWh comptabilisés par le distributeur correspondent à des « kWh PCS » (Pouvoir Calorifique Supérieur) et non des « kWh PCI » (Pouvoir Calorifique Inférieur). Ceci signifie que lorsque l’on convertit les m³ de gaz mesurés par le compteur en kWh, on considère que la chaleur de vaporisation de l’eau contenue dans le gaz est valorisée. Autrement dit, on multiplie les m³ mesurés par le pouvoir calorifique supérieur (PCS) du gaz pour obtenir des kWh (ce résultat est encore corrigé pour tenir compte de la pression de distribution).
Exemple.

Pouvoir calorifique moyen du gaz distribué en Belgique

Type de gaz PCS PCI <
Gaz L
(distribué principalement à Bruxelles).
10,25 [kWh/m³] 9,25 [kWh/m³]
Gaz H
(distribué principalement en Wallonie).
11,92 [kWh/m³] 10,75 [kWh/m³]

Cette précision a son importance lorsque l’on compare le prix des combustibles. Il faut les comparer pour la même énergie utile.

Exemple.

Pouvoir calorifique des autres combustibles

Type de combustible

PCS PCI
Fuel 10,58 [kWh/l] 9,94 [kWh/l]
Propane 7,00 [kWh/l] 6,44 [kWh/l]

En décembre 2014, cela donne :

Prix des combustibles

Type de combustible Prix TVAC Prix TVAC
Gaz naturel (I1) 0,0591 [€/kWh (PCS)]
Fuel 0,622 [€/l] 0,0626 [€/kWh (PCS)]
Propane 0,521 [€/l] 0,0809 [€/kWh (PCS)]

C’est ici que l’on se rend compte que le propane qui au litre paraît avoir un prix raisonnable par rapport au fuel, est en fait nettement plus cher pour la même énergie utile.

Les prix moyens pour le secteur tertiaire

Type de combustible Prix TVAC Prix en c€/kWh
Mazout Livraison supérieure à 2000 l
Propane Vrac
Bouteille
Gaz naturel 23 260 kWh
Électricité mono-horaire, 3500kWh
Bois

 

bûches (refendu 33, séchées sous abri 1 an)
Plaquettes (30% HR, camion 30m³)
Pellet (vrac, min. 4 tonnes)
Pellet (en sac, min. 1 palette de 975 kg)

 source :

L’APERe dresse deux fois par an les statistiques d’évolution des prix d’achat de l’énergie par les ménages wallons. Voici les prix moyens, redevance et livraison incluses, pour le mois de novembre 2014 :

Type de combustible

Prix TVAC Prix en c€/kWh
Mazout Livraison supérieure à 2000 l 0,72 €/l 6,8
Propane Vrac 0,52 €/l 7,1
Bouteille 1,75 €/kg 12,6
Gaz naturel 23 260 kWh 6,6
Électricité mono-horaire, 3500kWh 21,2
Bois

 

bûches (refendu 33, séchées sous abri 1 an) 77 €/stère 3,9
Plaquettes (30% HR, camion 30m³) 25 €/map 3,1
Pellet (vrac, min. 4 tonnes) 264 €/t 5,3
Pellet (en sac, min. 1 palette de 975 kg) 281 €/t 5,6

 source : Renouvelle – asbl APERe