Date :

  • page créée en avril 2011

Auteur :

  • Claude – relecture : Olivier.

Référence :

REf Claude – Annexe VII de AGW PEB

Remarques :

Je ne sais pas si les liens de la première partie sont bons ? Sylvie

Remarques générales

  • Les valeurs  de conductivité thermique reprises ici sont des valeurs par défaut, issues de la réglementation (Extrait de l’AGW du 17 avril 2008, Annexe A de l’Annexe VII).
  • Le site www.epbd.be produit conjointement par les trois régions donne des valeurs reconnues pour le calcul PEB. Elles concernent notamment la conductivité thermique, la résistance thermique et la masse volumique des principaux produits d’isolation et de construction opaque disponibles sur le marché belge.
  • L’emploi des valeurs λU,e ou  λU,i  dépend des conditions d’utilisation du matériau :
    •  λU,i : Conductivité thermique utilisée pour un matériau dans une paroi intérieure ou dans une paroi extérieure, à condition que ce matériau soit protégé contre l’humidité due à la pluie ou à la condensation.
    • λU,e : Conductivité thermique utilisée pour un matériau dans une paroi extérieure qui n’est pas protégé contre l’humidité due à la pluie ou à la condensation.
  • La masse volumique des blocs/briques perforés  correspond au rapport entre leur masse réelle et leur volume hors-tout.
  • Les blocs creux ne sont pas des blocs perforés. En effet, pour ces blocs,  la chaleur se propage en même temps par conduction, convection et rayonnement (la valeur λ n’est donc pas représentative).  Leur résistance thermique RU est directement calculée en laboratoire. Les normes reprennent des valeurs par défaut pour ces composants. Pour accéder à ce tableau de valeurs : cliquez ici !

Pour en savoir plus sur la conductivité thermique d’un matériau : cliquez ici !

Les métaux

Tableau A.1  – Métaux

Matériau

λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
Chaleur massique c
J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)

Plomb

35 35  130  11 300

Cuivre

380 380  380  8 900

Acier

50 50  450  7 800

Aluminium 99%

160 160  880  2 800

Fonte

50 50  450  7 500

Zinc

110 110  380  7 200

Les pierres naturelles

Tableau A.2  – Pierres naturelles
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)

Matériau

λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
 

Masse volumique
ρ (kg.m³)

Pierres lourdes (granit, gneiss, basalte, porphyre)

3.50 3.50 2 700 ≤ ρ ≤ 3 000

« Petit granit » (pierre bleue), pierre calcaire

2.91 3.50 2 700

Marbres

2.91 3.50 2 800

Pierres dures

2.91 2.68 2 550

Pierres fermes

1.74 2.09 2 350

Pierres demi-fermes (o.a. moellon)

1.40 1.69 2 200

Les briques en terre cuite

Tableau A.3 – Briques en terre cuite
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 700 0.22 0.43
700 < ρ ≤ 800 0.25 0.49
800 < ρ ≤ 900 0.28 0.56
900 < ρ ≤ 1000 0.32 0.63
1000 < ρ ≤ 1100 0.35 0.70
1100 < ρ ≤ 1200 0.39 0.77
1200 < ρ ≤ 1300 0.42 0.84
1300 < ρ ≤ 1400 0.47 0.93
1400 < ρ ≤ 1500 0.51 1.00
1500 < ρ ≤ 1600 0.55 1.09
1600 < ρ ≤ 1700 0.60 1.19
1700 < ρ ≤ 1800 0.65 1.28
1800 < ρ ≤ 1900 0.71 1.40
1900 < ρ ≤ 2000 0.76 1.49
2000 < ρ ≤ 2100 0.81 1.61

Les briques/blocs silico-calcaires

Tableau A.4 – Briques/blocs silico-calcaires
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 900 0.36 0.78
900 < ρ ≤ 1000 0.37 0.81
1000 < ρ ≤ 1100 0.40 0.87
1100 < ρ ≤ 1200 0.45 0.97
1200 < ρ ≤ 1300
0.51 1.11
1300 < ρ ≤ 1400 0.57 1.24
1400 < ρ ≤ 1500 0.66 1.43
1500 < ρ ≤ 1600 0.76 1.65
1600 < ρ ≤ 1700 0.87 1.89
1700 < ρ ≤ 1800 1.00 2.19
1800 < ρ ≤ 1900 1.14 2.49
1900 < ρ ≤ 2000 1.30 2.84
2000 < ρ ≤ 2100 1.49 3.25
2100 < ρ ≤ 2200 1.70 3.71

Les blocs de béton avec granulats ordinaires

Tableau A.5 – Blocs de béton avec granulats ordinaires
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 1600 1.07 1.39
1600 < ρ ≤ 1700 1.13 1.47
1700 < ρ ≤ 1800 1.23 1.59
1800 < ρ ≤ 1900 1.33 1.72
1900 < ρ ≤ 2000
1.45 1.88
2000 < ρ ≤ 2100 1.58 2.05
2100 < ρ ≤ 2200 1.73 2.24
2200 < ρ ≤ 2300 1.90 2.46
2300 < ρ ≤ 2400 2.09 2.71

Les blocs de béton d’argile expansé (billes d’argex par exemple)

Tableau A.6 – Blocs de béton d’argile expansé
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 400 0.14 (1)
400 < ρ ≤ 500 0.18 (1)
500 < ρ ≤ 600 0.21 0.28
600 < ρ ≤ 700 0.25 0.33
700 < ρ ≤ 800
0.30 0.39
800 < ρ ≤ 900 0.33 0.44
900 < ρ ≤ 1000 0.38 0.50
1000 < ρ ≤ 1100 0.43 0.57
1100 < ρ ≤ 1200 0.49 0.65
1200 < ρ ≤ 1300 0.55 0.73
1300 < ρ ≤ 1400 0.61 0.80
1400 < ρ ≤ 1500 0.67 0.88
1500 < ρ ≤ 1600 0.75 0.99
1600 < ρ ≤ 1700 0.83 1.10

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est en règle générale pas recommandée.

Les  blocs de béton léger

Tableau A.7 – Blocs de béton avec d’autres granulats légers
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 500 0.30 (1)
500 < ρ ≤ 600 0.33 0.43
600 < ρ ≤ 700 0.37 0.47
700 < ρ ≤ 800 0.41 0.52
800 < ρ ≤ 900
0.46 0.58
900 < ρ ≤ 1000 0.51 0.65
1000 < ρ ≤ 1100 0.57 0.73
1100 < ρ ≤ 1200 0.64 0.82
1200 < ρ ≤ 1300 0.72 0.91
1300 < ρ ≤ 1400 0.82 1.04
1400 < ρ ≤ 1500 0.92 1.17
1500 < ρ ≤ 1600 1.03 1.31
1600 < ρ ≤ 1800 1.34 1.70

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est en règle générale pas recommandée.

Les  blocs de béton cellulaire autoclavés

Tableau A.8 – Blocs de béton cellulaire autoclavés
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 300 0.10 (1)
300 < ρ ≤ 400 0.13 (1)
400 < ρ ≤ 500 0.16 (1)
500 < ρ ≤ 600 0.20 0.32
600 < ρ ≤ 700
0.22 0.36
700 < ρ ≤ 800 0.26 0.42
800 < ρ ≤ 900 0.29 0.48
900 < ρ ≤ 1000 0.32 0.52

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est en règle générale pas recommandée.

Les éléments de construction sans joints en béton lourd normal

Tableau A.9 – Béton lourd normal
La chaleur massique vaut 1 000 J/(kg.K)

Béton lourd normal

λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
 Masse volumique ρ (kg/m³)

Armé

1.70 2.20 2 400

Non armé

1.30 1.70 2 400

Les éléments de construction sans joints en béton léger

Tableau A.10 – Béton léger en panneaux pleins ou en dalle(2) (béton d’argile expansé, béton cellulaire, béton de laitier, de vermiculite, de liège, de perlite, de polystyrène, etc.)
La chaleur massique c vaut 1000 J/(kg.K). Si des valeurs λ sont mentionnées dans les tableaux A.3 à A.8 pour ces produits, ces dernières seront utilisées. Les valeurs ci-dessous ne sont alors pas d’application.
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ < 350 0.12 (1)
350 ≤ ρ < 400 0.14 (1)
400 ≤ ρ < 450 0.15 (1)
450 ≤ ρ < 500 0.16 (1)
500 ≤ ρ < 550
0.17 (1)
550 ≤ ρ < 600 0.18 (1)
600 ≤ ρ <650 0.20 0.31
650 ≤ ρ < 700 0.21 0.34
700 ≤ ρ < 750 0.22 0.36
750 ≤ ρ < 800 0.23 0.38
800 ≤ ρ < 850 0.24 0.40
850 ≤ ρ < 900 0.25 0.43
900 ≤ ρ < 950 0.27 0.45
950 ≤ ρ < 1000 0.29 0.47
1000 ≤ ρ < 1100 0.32 0.52
1100 ≤ ρ < 1200 0.37 0.58

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est, en règle générale, pas recommandée.
(2) Dans le cas où les dalles ou les panneaux sont pourvus d’une armature parallèle au sens du flux thermique (ex. colliers, treillis d’armature), le transfert thermique sera pris en compte dans la détermination de la valeur U selon la NBN EN 10211.

Les plâtres

Tableau A.11 – Plâtre avec ou sans granulats légers
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)
Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
ρ ≤ 800 0.22 (1)
800 < ρ ≤ 1 100 0.35 (1)
1 100 < ρ 0.52 (1)

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est en règle générale pas recommandée.

Les  enduits

Tableau A.12 – Enduits
La chaleur massique c vaut 1 000 J/(kg.K)

 Enduits

Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)

Mortier de ciment

1 900 0.93 1.50

Mortier de chaux

1 600 0.70 1.20

Plâtre

1 300 0.52 (1)

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures, avec entre autre un risque d’humidification par la pluie, n’est en règle générale pas recommandée.

Les bois

Tableau A.13 – Bois et dérivés de bois

 Matériau

Masse volumique
ρ (kg.m³)
λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
 c
[J/kg.K]

Bois de charpente en

≤ 600 0.13 0.15  1880
> 600 0.18 0.20  1880

Panneau de contreplaqué

<400 0.09 0.11 1880
400 ≤ ρ < 600 0.13 0.15
600 ≤ ρ < 850
0.17 0.20
≥ 850 0.24 0.28

Panneau de particules ou d’aggloméré

< 450 0.10 (1)   1880
450 ≤ ρ < 750 0.14 (1)
≥ 750 0.18 (1)

Panneau de fibres liées au ciment

1200 0.23 (1)  1470

Panneau d’OSB
(oriented strand board)

650 0.13 (1)  1880

Panneau de fibres de bois (y compris MDF)

< 375 0.07 (1)  1880

 

375 ≤ ρ < 500 0.10 (1)
500 ≤ ρ < 700 0.14 (1)
≥ 700 0.18 (1)

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est, en règle générale, pas recommandée.

Les matériaux d’isolation thermique

Tableau A.14  – Matériaux d’isolation thermique

Matériau d’isolation

λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
 

Chaleur
massique
J/(kg.K)

Liège (ICB)

0.050 (1) 1 560

Laine minérale (MW)

0.045 (1) 1 030

Polystyrène expansé (EPS)

0.045 (1) 1 450

Polyéthylène extrudé (PEF)

0.045 (1) 1 450

Mousse phénolique – revêtu (PF)

0.045(2) (1) 1 400

Polyuréthane – revêtu (PUR/PIR)

0.035 (1) 1 400

Polystyrène extrudé (XPS)

0.040 (1) 1 450

Verre cellulaire (CG)

0.055 (1) 1 000

Perlite (EPB)

0.060 (1) 900

Vermiculite

0.065 (1) 1 080

Vermiculite expansée (panneaux)

0.090 (1) 900

(1) L’exposition directe de ces matériaux aux conditions climatiques extérieures n’est en règle générale pas recommandée.
(2) Pour les panneaux d’isolation revêtus en mousse de phénol à cellules fermées, cette valeur est ramenée à 0.030 W/(m.K)

Matériaux divers

Tableau A.15  – Matériaux divers

Matériau

λUi
W/(m.K)
λUe
W/(m.K)
 

Chaleur
massique
J/(kg.K)

Masse volumique
ρ (kg/m³)

Verre

1.00 1.00 750  2 500

Carreaux de terre cuite

0.81 1.00 1 000  1 700

Carreaux de grès

1.20 1.30 1 000  2 000

Caoutchouc

0.17 0.17 1 400  1 500

Linoléum, carreaux de PVC

0.19 1 400  1 200

Panneaux en ciment renforcé de fibres minérales naturelles

0.35 0.50 1 000  1 400 < ρ <1 900

Asphalte coulé

0.70 0.70 1 000  2 100

Membrane bitumeuse

0.23 0.23 1 000  1 100