Date :

  • page créée en novembre 2011

Auteur :

  • Claude – relecture : Olivier.

Référence :

Profilés d’encadrement en bois

 

Épaisseur du profilé  d’encadrement dr (en mm)

Ur[W/m²K] (1)
 (voir fig. D1) Bois de feuillus
λU = 0,18 W/m.K
Bois de résineux
λU = 0,13 W/m.K
50 2,36 2,00
60 2,20 1,93
70 2,08 1,78
80 1,96 1,67
90 1,86 1,58
100 1,75 1,48
110 1,68 1,40
120 1,58 1,32
130 1,50 1,25
140 1,40 1,18
150 1,34 1,12

 tableau D.1 – Coefficients de transmission thermique des profilés d’encadrement en bois, Ur en W/m²K.

Profilés d’encadrement métalliques à coupure thermique

d (en mm) : plus petite distance entre les profilés d’encadrement métalliques à coupure thermique Ur = [W/m²K] (2)
8 4,51
10 4,19
12 3,91
14 3,76
16 3,59
18 3,43
20 3,28
22 3,21
24 3,07
26 3,04
28 3,00
30 2,97
32 2,96
34 2,95
36 2,93

 tableau D.2 – Coefficients de transmission thermique de profilés d’encadrement métalliques à coupure thermique, Ur en W/m²K.

Profilés d’encadrement métalliques sans coupure thermique

On peut généralement considérer une valeur Uf0 = 5,90 W/m²K lorsque les aires intérieures et extérieures du châssis sont équivalentes. Si celles-ci ne le sont pas, la valeur de Uf, peut aller jusque 9 W/m²K.

Profilés d’encadrement en plastique

Matériau et type de profilé d’encadrement Ur = [W/m².K] (1)
Profilé d’encadrement PVC

minimum 5 mm entre les parois des chambres(2), ex. :

2 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort

2,20
3 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort

2,00
4 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort 1,80
5 chambres (en série avec le flux thermique) avec ou sans renfort 1,60
Profilé d’encadrement PUR Avec noyau métallique et épaisseur minimum de 5 mm de PUR 2,80

 Coefficients de transmission thermique des profilés d’encadrement en plastique, Uf en W/m²K

Note : Le terme « chambres » est utilisé pour désigner les subdivisions se succédant dans la largeur du profilé extrudé creux.