Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Eté 2008 : Brieuc.

Notes : 06.02.09

  • Winmerge : ok – Sylvie
  • Mise en page [liens internes, tdm, en bref !, passage général sur la mise en page de la feuille] – Sylvie

Les conduites

Le tableau suivant indique les pertes des tuyaux en acier par mettre courant en fonction de leur diamètre, de la température entre l’eau chaude et de la température ambiante.

Perte de chaleur d’un tuyau en acier non isolé en [W/m]

DN [mm]

10 15 20 25 32 40 50 62 80 100

Diam [pouce]

3/8″ 1/2″ 3/4″ 1″ 5/4″ 1 1/2″ 2″ 2 1/2″ 3″ 4″

Teau – Tair :

20°C

11 13 17 21 26 30 38 47 55 71

40°C

22 29 36 45 57 65 81 101 118 152

60°C

36 46 58 73 92 105 130 164 191 246

80°C

52 67 84 105 132 151 188 236 276 355

Les pertes calorifiques des canalisations enterrées sont plus faibles que dans l’air, en moyenne de 10 à 35 %.

Les vannes

Les vannes présentes une surface déperditive nettement plus importante qu’un tuyau du même diamètre.

Perte thermique des vannes et brides en équivalent de longueur de tuyauterie de même diamètre

Source : « le Recknagel » (1996).

Accessoire

DN

Température de la tuyauterie

50°C 100°C
Vanne 25 0,5 m 1,0 m
100 1,2 m 2,5 m
300 3,0 m 6,0 m
Paire de brides 25 0,2 m 0,4 m
100 0,5 m 1,0 m
300 1,5 m 3,0 m