L’absorbeur est une partie essentielle de tout capteur solaire thermique. Constitué d’un matériau conducteur (en général cuivre ou aluminium), il est recouvert d’une couche noire qui lui confère ses propriétés sélectives (absorption très élevées et d’émissivité très basse). Son rôle est d’absorber la plus grande partie du rayonnement solaire possible et de transmettre la chaleur produite vers le fluide caloporteur avec un minimum de pertes.
Deux coefficients déterminent les caractéristiques des absorbeurs : les coefficients α (absorption) et ε (émission) tous deux compris entre 0 et 1. Exemples :
Peinture noire : α : 0.9-0.95 ;  ε : 0.85
Oxyde de chrome : α : 0.95 ;  ε : 0.12- 0.18
Traitement sous-vide: α : 0.95 ;  ε : 0.05