L’adjonction de glycol dans l’eau permet à celle-ci de descendre sous 0°C, sans geler. Les transferts de chaleur sans risque de gel sont dès lors possible.

Une solution d’éthylène glycol est souvent utilisée pour les applications thermiques. Le propylène glycol est utilisé dans l’industrie alimentaire, suite à sa faible toxicité. Mais sa viscosité étant plus forte, il requiert des pompes de puissance supérieure.

Une eau glycolée présente de l’affinité pour l’air et des précautions doivent être prises pour en limiter l’entrée dans le réseau. Un dégazage sera prévu dans tous les points hauts de l’installation.

Le glycol présent dans l’eau a tendance à délaisser les zones froides du réseau pour rejoindre les zones chaudes. Si un circuit présente une partie interne au bâtiment et une externe (par exemple, le circuit du condenseur d’une machine frigorifique, à l’arrêt pendant le congé du nouvel an), le glycol va migrer vers l’intérieur du bâtiment, … provoquant le gel de la tuyauterie qu’il est sensé protéger ! Dans un pareil cas, il est nécessaire de garder la pompe de circulation en fonctionnement.

Le glycol utilisé dans les installations thermiques, différent de celui de l’industrie automobile, contient des inhibiteurs de corrosion et des anti-moussants.

Les propriétés physiques de l’eau glycolée sont différentes de celles de l’eau : viscosité augmentée, transfert de chaleur réduit de 5 % environ, coefficient de dilatation différent,…

[unités]

Ethylène glycol

Propylène glycol

% en vol. à 20°c

[%]

25

33

25 33

% en masse à 20°c

[%]

27.1

35.4

25.7

33.8

Protection au gel

[°C]

– 12

– 19

– 10

– 15

Densité à 20°C

[kg/m³]

1 035

1 045

1 015

1 028

Densité à 0°C

[kg/m³]

1 045

1 060

1 030

1 040

Viscosité à 20°

[mPa s]

1.5

2.0

1.7

<p »>2.2

Viscosité à 0°C

mPa s

6.5

8.0

7.0

12.0

Cond. therm. à 0°

W/m.K

0.5

0.47

0.148

0.43

Chal. spéc. à 0°

kJ/kg.K

3.73

3.55

3.97

3.82