Eté 2008 : Brieuc.
22-10-2008 : 1er passage de mise en page [liens internes, tdm, en bref !, rapide passage général sur la mise en page de la feuille] – Sylvie
23-10-2008 : WinMerge ok – Sylvie
30-03-2009 : Application des nouveaux styles de mise en page. Julien.

Classification des luminaires extérieurs

Luminaires fonctionnels Luminaires décoratifs Projecteurs

Type 1 : asymétriques (type éclairage public).

Type 3 : asymétriques.

Type 5 : asymétriques.

Type 2 : symétriques avant-arrière.

Type 4 : symétriques avant-arrière.

Type 6 : symétriques.

   

Distribution lumineuse des luminaires asymétriques et des luminaires symétriques.

Les projecteurs se distinguent des autres luminaires parce qu’ils sont orientables en azimut et en inclinaison. Un luminaire d’éclairage public éclaire grosso modo une bande d’une largeur égale à la hauteur de feu. Cette largeur peut atteindre 2,5 fois la hauteur pour un projecteur.

     

Distribution lumineuse des luminaires et des projecteurs.

  

Orientation d’un projecteur.

Pour éviter toute pollution lumineuse, on évitera d’utiliser des luminaires décoratifs éclairant vers le ciel.

Matériaux utilisés

Pour les armatures
Pour les réflecteurs

Pour les protecteurs

Pour les poteaux

Matériaux pour armatures

Matériaux pour armature

Traitement de surface

Finition

Avantages

Inconvénients

Acier inoxydable

Aucun

Peinture cuite au four

Très bonne tenue dans le temps, limitation du dépôt de poussières, grand choix des couleurs.

Coût, poids.

Acier

Galvanisation

Peinture cuite au four

Très bonne tenue dans le temps, limitation du dépôt de poussière, grand choix des couleurs.

Veiller à ce que la couche de galvanisation soit suffisante, poids.

Aucune

Bonne tenue dans le temps.

Surface moins lisse, plus salissante, couleur unique.

Aluminium et alliages

Chromatation

Peinture cuite au four

Très bonne tenue dans le temps, poids, limitation du dépôt de poussières, grand choix des couleurs.

Anodisation

Aucune

Bonne tenue dans le temps.

Couleur unique, plus salissante.

Cuivre

Aucun

Aucune

Moins coûteux que les autres.

Oxydation naturelle.

Polissage

Vernis

Maintien de l’aspect initial dans le temps.

Oxydation

Aucune

Bonne tenue dans le temps.

Couleur noire uniquement, impossibilité de voir si c’est du cuivre.

Bronze

Aucun

Aucun

Matériau noble.

Coût, poids, oxydation naturelle.

Couche de primer

Peinture liquide

Bonne tenue dans le temps, limitation du dépôt de poussières, grand choix de couleurs.

Coût, poids.

Matières synthétiques

Peintes dans la masse

Aucun

Légèreté, pas de risque de couple galvanique.

Faible résistance mécanique et thermique, choix de couleurs limité.

Couche de primer

Peinture liquide

Légèreté, pas de risque de couple galvanique, grand choix de couleurs.

Faible résistance mécanique et thermique,  risque de décollement de la peinture.

Matériaux pour réflecteurs

Matériaux pour réflecteurs

Procédé de fabrication

Traitement

Avantages

Inconvénients

Aluminium

Emboutissage

Anodisation

Légèreté, très répandu, coût, très bonnes qualités de réflexion.

Toutes les formes ne sont pas permises.

Chromatation puis métallisation

Qualités de réflexion optimales.

Coût, fragilité mécanique du traitement.

Extrusion

Chromatation puis métallisation

Qualités de réflexion optimales.

Coût, fragilité mécanique du traitement.

Matière synthétique

Injection

Métallisation

Légèreté, grande liberté des formes, qualités de réflexion optimales.

Coût, limitation thermique, fragilité mécanique du traitement.

Verre

Soufflage

Aucun

Esthétique lorsque le réflecteur est visible, la vasque et le réflecteur peuvent ne faire qu’un.

Poids, coût.

Matériaux pour protecteurs

Matériaux pour protecteurs

Aspect

Avantages

Inconvénients

Métacrylate (PMMA ou polymétacrylate de méthyle)

Clair

Coût, légèreté, ne perturbe pas la distribution de la lumière, pas de jaunissement avec les UV.

Cassant.

Structuré

Coût, légèreté, très faible perturbation de la distribution de la lumière, moins éblouissant que le clair.

Opalin

Coût, légèreté, éblouissement très faible.

Cassant, distribution de la lumière tout à fait diffusante (réflecteur inutile).

Polycarbonate

Clair

Coût, légèreté, ne perturbe pas la distribution de la lumière, très résistant aux chocs.

Nécessite, pour éviter le jaunissement, un traitement anti-UV dans la masse, voire un film protecteur supplémentaire lorsqu’on utilise des sources qui émettent beaucoup d’UV comme les lampes à induction et les iodures métalliques.

Structuré

Comme le métacrylate, mais très résistant aux chocs.

Opalin

Comme le métacrylate, mais très résistant aux chocs.

Comme le métacrylate.

POND (Partially Obscured Non Diffusing)

Traitement de surface qui ne perturbe que très faiblement la distribution de la lumière ; malgré un aspect légèrement opalin.

Coût.

Verre

Clair

Esthétique d’un matériau noble, ne perturbe pas la distribution de la lumière, ne s’altère pas.

Coût, poids, matériau très cassant sauf quand il est trempé ou feuilleté et qu’il a une forme étudiée pour résister (p.e. bombé, cintré).

Strié

Esthétique d’un matériau noble, ne perturbe pas la distribution de la lumière, ne s’altère pas, les stries permettent une distribution améliorée selon le besoin.

Sablé

Ne perturbe pas la distribution de la lumière, ne s’altère pas, comparable à l’opalin des matières synthétiques.

Distribution de la lumière plus aléatoire comme pour les opalins.

Matériaux pour poteaux et consoles

Matériaux pour poteaux

Avantages

Inconvénients

Aluminium

Légèreté.
Pas besoin nécessairement de peinture.
Coût.

Très grande transmission des vibrations.
Apparition de déformations permanentes lors de chocs.
Limitation au niveau des formes.

Acier

Très grande résistance mécanique.
Transmet peu les vibrations.
Résistance aux chocs.
Grande variété de formes et d’adaptations.
Très grandes hauteurs possibles.

Nécessite un grand soin de traitement de surface : galvanisation + nettoyage.

Fonte

Grande variété de formes.
Matériau noble.
Rendu des détails excellent (ex : armoiries, détails végétaux,…).

Poids, coût, limitation en hauteur, poteaux en plusieurs pièces.
Nécessite un grand soin de traitement de surface : métallisation + peinture riche en zinc.
Matériau cassant sauf les fontes nodulaires.

Contrôle de l’éblouissement

Les luminaires extérieurs sont classés en fonction de leur contrôle de l’éblouissement et de la pollution lumineuse :

Classe Intensité lumineuse maximale pour tous les demi-plans C (en cd/klm) Maîtrise de l’éblouissement et de la pollution lumineuse
à γ = 70° à γ = 80° à γ = 90°
G1 200 50 Maîtrise très réduite.
G2 150 30 Réduite.
G3 100 20 Faible.
G4 500 100 10 Moyenne.
G5 350 100 10 Bonne.
G6 350 100 0 Excellente.