Eté 2008 : Brieuc.
22-10-2008 : 1er passage de mise en page [liens internes, tdm, en bref !, rapide passage général sur la mise en page de la feuille] – Sylvie
22-10-2008 : WinMerge ok – Sylvie
30-03-2009 : Application des nouveaux styles de mise en page. Julien.
08-03- 2013 : actualisation, Didier D et Olivier

On reprend généralement sous la dénomination « lampes à décharge »

Mais les tubes fluorescents, les lampes fluocompactes et les lampes à induction sont aussi des lampes à décharge (la lumière y est aussi produite par une décharge électrique dans un gaz).

Principe de fonctionnement

 

Une lampe dite « à décharge » fonctionne par décharge d’un courant électrique dans une atmosphère gazeuse. La décharge se fait au travers d’un tube à décharge qui se trouve lui-même dans une ampoule vide.

Lorsqu’on met la lampe sous tension, des électrons sont émis par les deux électrodes de tungstène. Lors de leur trajet au travers du tube à décharge, ils entrent en collision avec les atomes de gaz. Il en résulte une libération d’énergie soit sous forme de lumière visible, soit sous forme de rayonnement ultraviolet invisible (principalement pour les lampes au mercure haute pression). Ce dernier est absorbé par le revêtement fluorescent présent sur la face interne de la lampe et converti en rayonnement visible.
Selon la pression du gaz dans le tube ou l’ampoule, on distingue les lampes à basse et à haute pression.
Les lampes à décharge ont besoin des éléments suivants pour fonctionner :

– d’un amorceur (l’équivalent du starter des lampes fluorescentes),

  

– d’un ballast  et d’un condensateur.

Ces trois éléments sont nécessaires pour :

  • atteindre pendant un court instant la tension élevée d’amorçage de la décharge électrique dans le gaz ionisé ou dans la vapeur de métal,
  • limiter le courant après l’amorçage pour empêcher la destruction de la lampe,
  • garder un cos φ proche de 1.

Principales dénominations commerciales

Type de lampe / Marques *

Philips

Osram

Sylvania

Sodium basse pression SOX SOX SLP
Sodium haute pression SDW
SON
NAV SHP
SHX
Mercure haute pression HPL HQL
HWL
HSL
HSB
Halogénures ou iodures métalliques HPI
MHN/MHW
CDM
HQI
HCI
HSI
MS
MP
Induction QL

 * Liste non exhaustive.

Données

pour connaitre les caractéristiques des lampes à décharge : cliquez ici !

Données

pour consulter un récapitulatif des caractéristiques des différents types de lampe : cliquez ici !