Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Mars 2009 : Thibaud

Notes :

  • antidote appliqué. Thibaud
  • Style css des tableaux : Thibaud
  • winmerge appliqué. Thibaud

Le mitigeur mécanique de lavabo avec limitation

  • Coût moyen
    85 € (contre 70 pour les mitigeurs mécaniques classiques).
  • Économie
    m³ sur l’année pour une famille de 4 personnes.
  • Temps de retour
    < 1 an.
  • Fonctionnement
    Le réglage de la température se fait de manière classique. Par contre, la manette possède une limitation pour le réglage du débit vers 8 litres/mn (butée ou point dur) qui demande un effort, ou un geste supplémentaire, pour atteindre la pleine ouverture du mitigeur (au moins 12 litres/mn).
  • Conseils d’utilisation
    Pas de remarque particulière.
  • Normes
    EN 817.

Le mitigeur électronique

  • Coût moyen
    180 €.
    L’économie reste difficilement appréciable.
  • Fonctionnement
    Une cellule électronique détecte la présence des mains de l’usager et commande l’ouverture du débit. Le réglage en température se fait de manière classique grâce à la manette de commande. Une fois les mains en dehors du champ de détection, l’écoulement est stoppé.
  • Conseils d’utilisation
    Les points faibles de ces robinetteries sont les électro-vannes. Il est donc conseillé de placer des filtres en amont afin de protéger la robinetterie contre les particules qui pourraient nuire à son bon fonctionnement.
  • Application
    Ce type d’équipement est plus approprié aux collectivités ou aux établissements recevant du public.
  • Normes
    Aucune.

L’aérateur

  • Coût moyen
    5 €.
  • Économie
    12 m³ sur l’année pour une famille de 4 personnes.
  • Temps de retour
    < 1 an.
  • Fonctionnement
    L’aérateur standard (sans limiteur de débit) permet l’obtention d’un jet régulier et participe à l’amélioration des caractéristiques acoustiques.L’adjonction d’un limiteur de débit permet par exemple de réduire le débit lors de la pleine ouverture de la robinetterie à un débit voisin de 6 litres/mn pour certains limiteurs (il existe plusieurs modèles de limiteur avec différents débits associés : 8 litres/mn, …). Le limiteur de débit est constitué d’une pastille qui change de forme suivant la pression qui est exercée par la vitesse de l’écoulement afin de réduire la section de passage pour les débits élevés.
  • Conseils d’utilisation
    Nettoyer régulièrement afin d’éliminer les dépôts calcaires.
  • Normes
    EN 246.

Le réducteur de pression

  • Coût moyen
    30 €.
    L’économie reste difficilement appréciable.
  • Fonctionnement
    Le réducteur de pression est composé d’une membrane élastomère sur laquelle vient s’exercer la pression de l’eau et la pression du ressort qui permet le réglage précis de la pression aval (ex.: entre 1,5 et 5,5 bars). La valeur de la pression est alors le résultat de l’équilivre entre les forces exercées sur la membrane.
  • Conseils d’utilisation
    Ne pas installer le réducteur de pression sur un by-pass car l’équilibre des pressions est alors possible en cas de mauvaise étanchéité de la vanne de by-pass.De plus, son montage sur la seule production d’eau chaude sanitaire est déconseillé car le déséquilibre des pressions qu’il entraîne (entre les réseaux d’eau froide et d’eau chaude) empêche le bon fonctionnement des robinetteries.
  • Normes
    EN 1567.

Le mitigeur mécanique de douche

  • Coût moyen
    50 €.
  • Économie
    2 m³ sur l’année pour une famille de 4 personnes.
  • Temps de retour
    < 1 an.
  • Fonctionnement
    Le réglage de la température et du débit est classiquement obtenu grâce à la manette. Pour ce qui est des robinetteries avec limitation de débit au niveau de la cartouche, un point « dur » ou une butée, délimite deux zones de fonctionnement : une zone économique (de 0 à environ 5 litres/mn), et une zone de confort (jusqu’à environ 12 litres/mn).
  • Conseils d’utilisation
    Eviter la fermeture rapide.
  • Norme
    EN 817.

Le mitigeur thermostatique de douche

  • Coût moyen
    100 €.
  • Économie
    4 m³ sur l’année pour une famille de 4 personnes.
  • Temps de retour
    4 ans.
  • Fonctionnement
    Le thermostatique est équipé d’un réglage en température et d’un réglage en débit. La température est maintenue constante par une action simultanée, indirecte et progressive, sur les deux vannes d’arrivée d’eau froide et d’eau chaude. L’ensemble du système est piloté par un élément de détection de température très sensible (bilame ou cartouche à cire dilatable).

    D’autre part, le thermostatique est souvent équipé d’une butée en température qui évite ainsi les risques de brûlure.

  • Conseils d’utilisation
    Veiller à ce que la robinetterie thermostatique soit bien équipée de clapets de non-retour. La mise en place de filtre en amont, voire d’un adoucisseur, est conseillée dans le cas d’une eau entartrante.
  • Norme
    EN 111.