Date :

  • page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur :

  • les anciens

Notes :

  • Pas de contenu manquant (WinMerge ok, Sylvie)
  • Conforme à la mode PEB aout 2008
  • Eté 2008 : Brieuc.
  • 22-08-2008 : 1er passage de mise en page [liens internes, tdm, en bref !, rapide passage général sur la mise en page de la feuille] – Sylvie
  • 27-03-2009 : Application des nouveaux styles de mise en page. Julien.

Antidote :

  • Oui

Le facteur de température τ d’une paroi

Définition

Le facteur de température τ  d’une paroi d’un local détermine la différence entre la température intérieure de surface oi) en un point quelconque de la surface intérieure et la température extérieure e) lorsque la différence de température entre l’ambiance intérieure i) et l’ambiance extérieure e) du local est égale à 1 K.

 

(1)

Exemple :

Le facteur τ caractérise une paroi :

Soit,
Rm : la résistance thermique de la paroi entre ses deux faces.
RT : la résistance thermique totale de la paroi (R= R+ Re + Ri).

où,

Si nous représentons en abscisse la résistance thermique des différentes partie de la paroi (au lieu de son épaisseur), l’évolution de la température est donnée par une droite reliant les points dont les coordonnées sont (0,ηe) et (RTi).

Evolution de la température dans une paroi de résistance thermique Rm pour une température intérieure ηi

Il résulte de la figure ci-dessus que :

Le facteur de température τ exprimé de cette façon est indépendant des condition réelles de température i et ηe) et il est donc entièrement déterminé par une configuration (matériaux et épaisseur) de paroi.
Le facteur de température τ caractérise donc une paroi ou n’importe quel élément de construction !

Calcul du coefficient de transmission thermique U d’une paroi à partir des températures ambiantes et de surface

=
=>
=
=

0,125 U

=
=
=
=
U =

Paramètres qui influencent la température intérieure de surface oi) de la paroi :

Les deux schémas ci-dessous montrent que pour une température extérieure e) donnée, la température intérieure de surface des parois oi) augmente lorsque :

  • La température intérieure augmente.
    On constate, en effet, que pour ηi2 >ηi1 :
    ηoi 2A > ηoi 1A
    et ηoi 2B > ηoi 1B
  • La résistance thermique de la paroi augmente.
    On constate, en effet, que :
    et ηoi 1B > ηoi 1A pour ηi1
    et ηoi 2B > ηoi 2A pour ηi2

Evolution de la température dans les deux parois A et B de résistance thermique Rm différente (RmA < RmB) pour deux valeurs de température intérieure ηi (ηi2 >ηi1).

Le facteur de température t d’un élément de construction ou d’un pont thermique

Le facteur de température (τ) en un point d’un détail constructif ou d’un pont thermique est la différence entre la température intérieure de surface oi) en ce point et la température extérieure e) lorsque la différence de température entre l’ambiance intérieure i) et l’ambiance extérieure e) du local est égale à 1 K.

Or, comme montré ci-dessus, le facteur de température τ est indépendant des condition réelles de température i et ηe) : il est entièrement déterminé par la configuration (matériaux et épaisseur) du détail constructif. La connaissance de la configuration précise d’un détail constructif nous suffit donc pour calculer le facteur τ en plusieurs points.

Exemple.

τ1 = 0,585;
τ2 = 0,8;
τ3 = 0,91;
τ4 = 0,455;
τ5 = 0,61;
τ6 = 0,55;
τ7 = 0,6;
τ8 = 0,84.

Remarques.

  • Au droit d’éléments de construction ou de ponts thermiques complexes, il est difficile de calculer les facteurs de température manuellement. Ces calculs se font par programmes informatiques (basés, par exemple, sur la méthode des éléments finis ou des différences finies). Les facteurs de température ci-dessus ont été calculés à l’aide du programme KOBRU 82. 
  • Pour les calculs des facteurs de température, comme condition limite supplémentaire, on a supposé que le pont thermique est caractérisé par une valeur de résistance d’échange thermique superficiel intérieur (Ri) d’environ 0,2 m²K/W (au lieu de Ri = 0,125 m²K/W), pour tenir compte du fait que les ponts thermiques les plus nuisibles se situent généralement dans les angles des locaux ou derrière des meubles où l’apport de chaleur venant du local peut se faire moins facilement. 
  • De nombreux ponts thermiques tels que celui repris ci-dessus, ont été calculés. Les résultats sont sont repris dans la NIT 153.

Le facteur de température minimum (τmin) d’un détail constructif ou d’un pont thermique est la différence entre la température intérieure de surface minimum oi min) du détail constructif et la température extérieure e) lorsque la différence de température entre l’ambiance intérieure i) et l’ambiance extérieure e) du local est égale à 1 K.

τmin caratérise le détail constructif ou le pont thermique !
Exemple.

τmin = τ4 = 0,455