Juillet 2009 ( Sylvie)
  • mise en page
  • Winmerge = ok !
  • Antidote : ok !

Rentabilité Projet
I – ENVELOPPE

+ + + +

Étanchéité : remplacer les vitrages cassés.

+ + +

Étanchéité : placer des joints aux vieux châssis, … soit en conservant quelques joints ouverts, soit en organisant en parallèle une ventilation.

+ + +

Étanchéité : placer des rappels de porte, installer un sas, sensibiliser les occupants.

+ + +

Isolation des combles.

+ + +

Isolation de la toiture, surtout si étanchéité en mauvais état.

+ + +

Isolation du mur au dos des radiateurs : coller un isolant avec couverture réfléchissante sur l’allège.

+ +

Isolation des murs par l’intérieur, si pas de ponts thermiques.

+

Isolation des murs par l’extérieur derrière bardage ou crépis.

+

Remplacement des vitrages et des châssis.

+

Si bâtiment climatisé / Bâtiment non climatisé mais avec surchauffe en été : installer des protections solaires extérieures, coller un film réfléchissant.

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !
II – CHAUFFAGE

+ + + +

Couper le chauffage la nuit et le week-end, les vacances, … (si nécessaire, placement d’une horloge, d’un optimiseur, …).

+ + + +

Adapter les horaires de la régulation aux horaires d’occupation réels du bâtiment.

+ + + +

Corriger le réglage des courbes de chauffe.

+ + + +

Isoler les conduites dans les locaux non chauffés.

+ + + +

Diminuer la vitesse des circulateurs si faible écart T°départ – T°retour.

+ + +

Remplacer le brûleur ou remplacer la chaudière et le brûleur.

+ + +

Modifier la régulation de l’enclenchement des étages du brûleur.

+ + +

Fermer l’aspiration d’air du brûleur à l’arrêt.

+ + +

Diminuer la puissance du brûleur si surdimensionnement.

+ +

Renforcer l’isolation de la jaquette.

+ +

Arrêter les circulateurs lorsqu’il n’y a pas de besoin de chauffage.

+ +

Placer des vannes thermostatiques dans les locaux où il y a surchauffe.

+

Équilibrer l’installation.

+

Modifier le découpage du réseau aux besoins des locaux et placer une régulation par zone.

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !

III – VENTILATION HYGIENIQUE

+ + + +

Limiter les débits d’air neuf aux débits hygiéniques recommandés en adaptant la puissance du ventilateur de l’installation.

+ + + +

En hiver, arrêter la pulsion d’air en dehors des heures d’occupation.

+ + + +

Limiter le débit d’extraction sanitaire la nuit et le week-end.

+ + + +

Arrêter l’humidification sur certains groupes de préparation d’air (cafétéria, archives, …).

+ + + +

Couper l’humidification lorsque la température extérieure dépasse 8°C.

+ + +

Réguler l’humidificateur en fonction de l’humidité ambiante en limitant celle-ci à 40 %.

+ +

Équiper les locaux à occupation variable de bouches réglables et de détection de présence ou de sondes CO2.

+ +

Adapter le débit de déconcentration des humidificateurs à vapeur aux besoins.

+ +

Étanchéifier les conduits d’air (au minimum par bandes adhésives, au mieux par le remplacement des conduits).

+ +

En été, si le bâtiment a une certaine inertie thermique, ventiler le bâtiment avant l’occupation pour le « pré-refroidir ».

+ +

Améliorer le rendement de la transmission des ventilateurs (tension des courroies, alignement, …).

+

Récupérer la chaleur sur l’air extrait.

+

Isoler les conduits de pulsion.

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !
IV – EAU CHAUDE SANITAIRE

+ + + +

Supprimer la présence d’eau chaude aux lavabos des immeubles de bureaux.

+ + + +

Isoler la boucle de circulation, particulièrement dans les gaines techniques.

+ + +

Installer une production décentralisée d’eau chaude et couper la boucle de circulation.

+ + +

(Mieux) isoler les parois du ballon (au moins 5 cm). Suite aux mesures anti-légionelles, une isolation de 10 cm se justifie tout à fait.

+ + +

Équiper les robinets des lavabos et des douches d’une temporisation (boutons-poussoirs,…).

+ + +

Installer des réducteurs de débit sur la robinetterie d’eau chaude (réducteur de pression aux robinets ou pour l’ensemble du réseau, pomme de douche à faible débit, …).

+ + +

Organiser le chauffage électrique du ballon la nuit.

Prévoir un délestage du chauffage du ballon en période de pointe. (rentabilité financière).

+ + +

Si la pompe de circulation possède différentes vitesses commutables, réduire la vitesse.

+ +

Sensibiliser les occupants à limiter leur utilisation d’eau chaude et à utiliser plutôt l’eau froide que l’eau chaude.

+ +

Arrêter le chauffage de l’eau en dehors des périodes d’utilisation du bâtiment, tout en respectant les critères anti-légionnelles (montées périodiques à haute température).

+

Installer des capteurs solaires de préchauffage.

+

Installer une récupération de chaleur au condenseur de la machine frigorifique.

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !

V – ÉCLAIRAGE

+ + +

Remplacer les tubes fluo 38 mm par des tubes 26 mm ECO.

+ + +

Remplacer les lampes à incandescence par des lampes fluorescentes compactes ou des lampes LED.

+ + +

Réguler l’éclairage extérieur en fonction d’une programmation horaire, de cellules photoélectriques, de détecteurs de présence ou en synchronisme avec l’éclairage public.

+ +

Installer des minuteries dans les locaux occupés de façon intermittente : sanitaires, couloirs, parking,…

+ +

Installer des détecteurs de présence dans les locaux occupés de façon irrégulière (salles de réunion,…).

+ +

Installer une gestion horaire centralisée des bureaux paysagers.

+ +

Organiser une campagne de sensibilisation des occupants.

+

Décomposer le réseau par zones homogènes d’éclairement : dans un local, avoir une gestion indépendante des luminaires proches de la fenêtre.

+

Repeindre ou remplacer le revêtement des murs et plafonds pour qu’ils soient de couleur claire.

+

Remplacer les ballasts électromagnétiques des luminaires fluorescents par des ballasts électroniques.

+

Remplacer les optiques existantes par des optiques performantes.

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !

VI – BUREAUTIQUE

+ + + +

Éteindre les ordinateurs la nuit.

+ + + +

Configurer les ordinateurs en mode veille s’ils le permettent.

+ + +

Prendre en compte le critère énergétique pour choisir les équipements de bureautique (ordinateurs, imprimantes, photocopieuses, etc.) lors de leur remplacement.

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !

VII – CLIMATISATION

+ + + +

Si l’apport d’air neuf est intégré dans le système de climatisation, adapter le débit d’air neuf aux besoins (30 m³/h.pers).

+ + + +

Vérifier la fermeture des clapets d’air en période d’inoccupation.

+ + + +

Vérifier l’arrêt de l’air neuf en période de relance.

+ + + +

Abaisser la température de pulsion de l’air neuf hygiénique en mi-saison lorsque les locaux sont refroidis.

+ + + +

Adapter la régulation des registres de mélange pour qu’ils s’ouvrent à 100% côté air neuf lorsque la température extérieure est inférieure à la consigne ambiante et que certaines zones sont en demande de froid.

+ + + +

En été, si le bâtiment a une certaine inertie thermique, faire fonctionner l’installation en fin de nuit pour pré-refroidir le bâtiment avant l’occupation (ouverture des registres d’air neuf à 100 %).

+ + + +

Modifier la régulation du chauffage et de refroidissement (consignes, périodes de fonctionnement,…) pour éviter le fonctionnement simultané des deux équipements dans un même local.

+ + +

Augmenter la consigne de t° intérieure si la t° extérieure augmente.

+ + +

Humidification :
  • Placer la sonde de contrôle de l’humidification dans la reprise.
  • Adapter la consigne d’humidité au minimum.
  • Supprimer la régulation de la batterie froide pour une fonction de déshumidification.
  • Étudier tout particulièrement comment supprimer la régulation par « point de rosée ».

+ + +

Nettoyer les condenseurs à air au moins tous les ans.

+ +

Arrêter la circulation d’eau glacée dans les canalisations en dehors des heures d’occupation (nuit, week-end,…).

Évaluer

> Pour des infos plus détaillées, cliquez ici !