L’isolation

Repérer le problème Projet à étudier Rentabilité
Les coefficients de transmission thermique U des différentes parois sont-ils inférieurs aux Umax recommandés par la PEB ? Améliorer l’isolation thermique des parois existantes

+ à + + +

En fonction du niveau d’isolation de base

Les ponts thermiques sont-ils évités ? Améliorer les nœuds constructifs

+ +

Toiture non isolée ?

Isolation de la toiture en bon état ?

Si toiture plate, étanchéité existante en mauvais état ?

Isoler la toiture

L’étanchéité est-elle de toute façon à refaire prochainement ?

+ + +

Économie : 10 litres fuel/m²

TR : 5…15 ans (si on doit ou non refaire l’étanchéité)

Plancher du grenier inoccupé non isolé ? Isoler les combles

+ + +

TR : 3…5 ans

Mur extérieur non isolé ?

Présence de pignons aveugles ? (= grandes surfaces sans fenêtres)

Pignons sensibles aux intempéries ou en mauvais état (béton, joints dégradés) ?

Isoler le mur par l’extérieur derrière bardage ou crépis

Évaluer le risque de créer un pont thermique

+

Économie : 10 litres fuel/m²

TR : 5 .. 25 ans

Rentabilité élevée si pignons aveugles et/ou si nécessité de protéger le mur des intempéries

Mur extérieur non isolé ?

Mauvaise qualité de ventilation ? Présence de moisissures ? (= sensibilité à la condensation de vapeur d’eau)

 

Isoler le mur par l’intérieur

Evaluer le risque de créer un pont thermique

Eviter l’isolation par l’intérieur si production de vapeur d’eau (douches, cuisines, …)

+

TR : 5 à 25 ans si isolation par l’intérieur

La dalle de sol située au-dessus d’un vide ventilé ou de l’extérieur est-elle suffisamment isolée ? Isoler le plancher par l’extérieur

+

Économie : 10 litres fuel/m²

TR : fonction de l’accessibilité

Isolation de la paroi extérieure au dos des radiateurs ? Coller un isolant avec couverture réfléchissante au dos du radiateur

+ + +

TR : de 1 à 3 ans


L’étanchéité à l’air

Repérer le problème Projet à étudier Rentabilité
Un test d’étanchéité à l’air a-t-il été réalisé ?

Les valeurs v50 et n50 sont-elles connues ?

Envisager la réalisation d’un test d’étanchéité pour évaluer les fuites d’air

+

à terme

La barrière d’étanchéité à l’air est-elle clairement identifiée ?

La toiture est-elle étanche à l’air ?

Les jonctions et raccords sont-ils correctement réalisés ?

Identifier et mettre en place des dispositifs d’étanchéité à l’air dans le bâtiment

++


Les portes et fenêtres

Repérer le problème Projet à étudier Rentabilité
Les coefficients de transmission thermique U des différentes fenêtres sont-ils inférieurs aux Umax recommandés par la PEB ?

 

Améliorer l’isolation thermique des fenêtres

++

 

Simple vitrage ?

Si le châssis est métallique, est-il à coupure thermique ?

Quel inconfort perçu par l’occupant ?

Les châssis sont-ils en bon été ? moisissures ? humidité ?

Remplacer par du double vitrage isolant

Remplacer châssis

+

Économie : 30 litres fuel/m²/an

TR  : 20 ans mais forte amélioration du confort thermique

TR du supplément vitrage « basse émissivité » : 4 ans

Châssis étanche ? Qualité des joints ? Que se passe-t-il par grand vent ?

Inconfort des occupants ?

Quelle ventilation existante ?

Placer des joints … soit en conservant quelques joints ouverts, soit en organisant en parallèle une ventilation.

+ + +

Rentabilité élevée si actuellement jours importants.

Chauffage de l’air de ventilation = 30 % de la consommation d’un ancien bâtiment, 50% de la consommation d’un nouveau bât.

Vitrage cassé ?

Les occupants sont-ils sensibiliser aux ouverture permanentes (porte, fenêtres …) ?

Y a-t-il un sas d’entrée au bâtiment ou des fermetures automatiques ?

Remplacer le vitrage

Placer des rappels de porte automatiques

Sensibiliser les occupants

Installer un sas ou des fermetures automatiques

+ + +

Économie :
3.000 .. 5.000 litres fuel/m² d’ouverture/an


Les protections solaires

Repérer le problème Projet à étudier Rentabilité
Si bâtiment climatisé (ou bâtiment non climatisé mais avec surchauffe en été) : existence d’une protection vis-à-vis du rayonnement solaire ?

Les locaux climatisés et orientés à l’est, au sud ou à l’ouest sont-ils équipés de protections solaires extérieures ?

Installer une protection solaire extérieure  (…150 à 250 Euros/m² de store…)

Coller un film réfléchissant

+

Gains : diminution des surchauffes ou économie de climatisation de l’ordre de 2,5 Euros/m²/an au sol de local climatisé.

Les stores extérieurs sont-ils automatisés ? Automatiser les protections solaires mobiles

 


Audit complet avec classement des mesures à prendre ?

L’audit d’un bâtiment existant
Évaluer pour le Responsable Énergie
Calculs pour l’auditeur (xls)