Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Notes :

10/03/09, par Julien

  • HTML -> Textes & Images
  • Corrections Antidote
  • Ajout page Commentaires

Style css des tableaux : Thibaud

Mai 2009, Sylvie :

  • mise en page

Principe

Une résistance transmet la chaleur à la plaque métallique qui chauffe la casserole par contact et conduction.

Description

L’élément chauffant est un fil de nickel-chromé noyé généralement dans une masse isolante (magnésie) qui transmet la chaleur à une plaque en fonte.
Les plaques peuvent comporter plusieurs résistances qui, selon le branchement réalisé, permettent d’obtenir plusieurs allures de chauffe par l’intermédiaire d’un commutateur.

Commande et régulation

Elle est réalisée le plus souvent par commutateur, doseur d’énergie, thermostat,…
Certaines plaques sont équipées d’un économiseur d’énergie (détecteur de casseroles).

Gamme

Plaques de 2 à 6 kW de diverses formes (ronde, carrée, rectangulaire) :
  • ronde : Ø 220 mm,
  • carrée : 300 x 300 mm, 400 x 400 mm,
  • rectangulaire : 300 x 600 mm, 400 x 600 mm, 660 x 600 mm.

En fonction de la puissance par unité de surface, on distingue souvent les plaques de mijotage et de cuisson (moins de 250 W/dm²), des plaques coup de feu (de 250 à 500 W/dm²).

Efficacité énergétique

Pour un bon rendement, il est nécessaire d’utiliser des casseroles au fond parfaitement plan, ayant un bon contact et d’adapter les dimensions des récipients à celles des plaques.