Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Notes :

11/03/09, par Julien

  • HTML -> Textes & Images
  • Corrections Antidote
  • Ajout page Commentaires

17/03/09, par Julien

  • Vérification WinMerge

Style css des tableaux : Thibaud

Juin 2009 : mise en page et liens internes, Sylvie.

Puissance en fonction du mode

Pour différents types d’imprimante, le tableau ci-dessous montre les puissances dissipées en mode « impression » et en mode « veille/attente » :

Type d’imprimante Puissance moyenne [W]
(
ouverture d'une nouvelle fenêtre ! source Energy Star)
Mode « veille/attente » Mode « impression »
Jet d’encre économique 10/6 ppm*
5
22
**Duplex jet d’encre économique, 10/6 ppm
5
25
Laser économique, 20 ppm N/B***
6
300
Laser, 22 ppm N/B
6
500
Duplex Laser, 22 ppm N/B
6
500
Laser partagé 32 ppm, A3, N/B
145
655
Duplex Laser partagé 32 ppm, A3, N/B
145
655
Laser couleur économique, 16/4 ppm, 600 dpi
18
300
Duplex Laser couleur commun, 22/22 ppm, A3
50
560
MFD économique 10/6 ppm
5
25
MFD + fax, 12/6 ppm
10
30
Duplex multifonction, 12/6 ppm
5
35
Laser multifonction N/B 15 ppm
15
300
Duplex Laser multifonction 25 ppm/70 scan ppm
0,5
25
*ppm : vitesse en pages par minute.
**Duplex : impression recto-verso.
***N/B : noir et blanc.

Ou encore sous forme graphique.

On constate que :

  • Le gros consommateur d’énergie est l’imprimante laser. Sa consommation d’énergie dépend de deux paramètres :
    • la présence d’un four pour permettre l’impression du toner,
    • la vitesse d’impression.
  • Plus la vitesse est importante, plus la température sera élevée et donc la puissance sera importante.

Consommation énergétique annuelle

Des campagnes de mesure (sur environ 150 appareils par type d’imprimante) ont indiqué, qu’en fonctionnement, une imprimante laser (type A4) absorbe, en moyenne, une puissance de 278 W; une imprimante à jet d’encre (type A4), une puissance de 53 W.
Cette même campagne a indiqué une consommation annuelle moyenne de 159 kWh pour une imprimante laser et de 60 kWh, pour une imprimante à jet d’encre.

Sur base des données fournies par ouverture d'une nouvelle fenêtre !Energy Star, pour les types d’imprimantes repris ci-dessous, on calcule les consommations électriques moyennes annuelles spécifiques par 10 000 copies, en fonction :

  • Des puissances dissipées en mode « impression » en tenant compte de la cadence d’impression (ppm : nombre de pages par minute),
  • des puissances dissipées en mode « veille/attente » pendant le reste de l’année (8 760 heures – heures d’impression).

Soit les résultats suivants :

Type d’imprimante Consommation moyenne annuelle [kWh/an.10 000 pages]
(
ouverture d'une nouvelle fenêtre ! source Energy Star)
Jet d’encre économique 10/6 ppm*
44,15
**Duplex jet d’encre économique, 10/6 ppm
44,22
Laser économique, 20 ppm N/B***
55,01
Laser, 22 ppm N/B
56,30
Duplex Laser, 22 ppm N/B
56,30
Laser partagé 32 ppm, A3, N/B
1272,86
Duplex Laser partagé 32 ppm, A3, N/B
1272,86
Laser couleur économique, 16/4 ppm, 600 dpi
162,38
Duplex Laser couleur commun, 22/22 ppm, A3
441,86
MFD économique 10/6 ppm
44,22
MFD + télécopieur, 12/6 ppm
87,97
Duplex multifonction, 12/6 ppm
44,36
Laser multifonction N/B 15 ppm
134,57
Duplex Laser multifonction 25 ppm/70 scan ppm
4,54
*ppm : vitesse en pages par minute.
**Duplex : impression recto-verso.
***N/B : noir et blanc.

Sous forme graphique.

Les conclusions qui sautent aux yeux sont :

  • Sur une année, les consommations dues à l’impression sont très faibles par rapport à celles dues au mode « veille ».
  • Les consommations des imprimantes laser sont nécessairement plus importantes.
  • Les imprimantes partagées en réseau sont très gourmandes énergétiquement. Il est vraiment nécessaire de maîtriser les consommations de nuit et de WE (par des horloges par exemple).