réglementations

Domaine d’application

Cette norme s’applique bien à la conception de systèmes de ventilation, de conditionnement d’air et de climatisation des locaux d’un bâtiment tertiaire, exclus les bâtiments à ventilation naturelle.

 

Sommaire de la norme

INTRODUCTION

1 Domaine d’application
2 Références normatives
3 Termes et définitions
4 Symboles et unités
5 Classification (…, air repris et rejeté, air neuf, air fourni, air intérieur, …)
6 Environnement intérieur
6.1 Généralités
6.2 Zone d’occupation
6.3 Environnement thermodynamique
6.4 Qualité d’air intérieur
6.5 Humidité de l’air intérieur
6.6 Environnement acoustique
6.7 Apports de chaleur interne
7 Accord sur les critères de conception
7.1 Généralités
7.2 Principes
7.3 Caractéristiques générales du bâtiment
7.4 Données de construction
7.5 Description géométrique
7.6 Utilisation des pièces
7.7 Exigences des pièces
7.8 Spécifications générales pour le système de commande et de suivi
Spécifications générales pour la maintenance et la sécurité de fonctionnement
8 Phase du projet d’exploitation

ANNEXE A (informative) Conseil de bonne pratique

A.1 Domaine d’application
A.2 Spécifications pour les emplacements des prises d’air et des évents
A.3 Utilisations des filtres à air
A.4 Récupération de chaleur
A.5 Elimination de l’air repris
A.6 Réutilisation de l’air repris et utilisation de l’air transféré
A.7 Isolation thermique du système
A.8 Etanchéité du système
A.9 Etanchéité du bâtiment
A.10 Conditions de pression à l’intérieur du système et du bâtiment
A.11 Ventilation régulée à la demande
A.12 Faible consommation d’énergie
A.13 Espace nécessaire pour les éléments et les systèmes

ANNEXE B (informative) aspects économiques

B.1 Généralités
B.2 Hypothèses
B.3 Méthodes de calcul
B.4 Durées de vie et coûts d’entretien pour les installations et le matériel

ANNEXE C (informative) Liste des vérifications pour la conception et l’utilisation de systèmes à consommation d’énergie faible

C.1 Liste de vérifications pour la conception du bâtiment
C.2 Liste de vérifications pour la conception du système de ventilation et de climatisation
C.3 Liste de vérifications pour la conception des éléments individuels
C.4 Liste de vérifications pour l’utilisation du système

BIBLIOGRAPHIE

 

Concentration de polluants dans l’air neuf

La qualité de l’air extérieur influence la conception d’un système de ventilation, de conditionnement d ‘air ou de climatisation. La norme donne à titre indicatif des exemples de niveaus de concentration de polluants dans l’air neuf:

Type de zones externes

Concentrations
CO2 [ppm]
CO [mg/m³]

NO2 [µg/m³]

SO2 [µg/m³]
Total PM* [mg/m³]
PM10** [µg/m³
Milieu rural
350
< 1
5 à 35
< 5
< 0,1
< 20
Milieu faiblement urbanisé
375
1 à 3
15 à 40
5 à 15
0,1 à 0,3
10 à 30
Milieu fortement urbanisé
400
2 à 6
30 à 80
10 à 50
0,2 à 1
20 à 50

Total PM*: total des particules présentes dans l’air (tous diamètres confondus).

PM10**: particules ayant un diamètre aérodynamique jusqu’à 10 µm.

 

Classification par le niveau de CO2

La concentration en C02 est un bon indicateur du niveau d’activité humaine. Voici les différentes qualités d’air que l’on peut rencontrer dans des zones non fumeur à activité humaine :

Qualité de l’air

Niveau de CO2 dans les locaux
Plage type
Valeur par défaut
Excellente
< 400
350
Moyenne
400-600
500
médiocre
600-1000
800
basse
>1000
1200

 

Classification indirecte par taux d’air neuf par personne

Cette méthode est pratique pour le dimensionnement rapide des taux d’air neuf dans les espaces. Voici les valeurs par rapport à la qualité d’air:

Qualité de l’air

Débit d’air neuf par personne [m³/h.pers]
Zone non fumeurs
Zone fumeurs
Plage type
Valeur par défaut
Plage type
Valeur par défaut
Excellente
>54
72
>108
144
Moyenne
36-54
45
72-108
90
médiocre
22-36
29
43-72
58
basse
<22
18
<43
36

 

Type de régulation de la qualité de l’air

Suivant la qualité de l’air, les systèmes de ventilation, de conditionnement d’air et de climatisation doivent être régulés. Sur cette base, une classification des systèmes est établie en fonction de leur aptitude à être régulé. On distingue différents type de régulation:

Type

Description
Régulation directe Le système mesure directement les paramètres intérieurs par détecteur CO2, COV, …

 

Type de régulation des conditions thermodynamiques

Dans le local, la température et l’humidité doivent être régulées afin de répondre aux conditions de confort.

Elles peuvent être régulées par l’association d’éléments de chauffage, de refroidissement, d’humidification et/ou de déshumidification. Si ces éléments agissent directement sur la ventilation, on parle de système « tout air ». Par contre, si la ventilation est associée à des éléments indépendants (tels que radiateur, plafond froid, …) on parle de systèmes mixtes.

 

Condition de pression dans le ou les locaux

La norme donne des valeurs de pression dans les locaux afin de maîtriser le sens du flux par une différence entre les débits de pulsion et d’extraction. Dans certaines zones (comme dans les zones à risque de contamination contrôlé des hôpitaux par exemple) il est nécessaire que certains locaux soient inclus dans une cascade de pressions différentielles positives ou négatives selon le cas afin de s’assurer que la contamination ou les polluants soient confinés au bon endroit.

Description (situation sans vent et sans effet de tirage)

Pression [Pa]

< -6
-6 à -2
-2 à +2
2 à 6
Surpression
> 6

Puissance spécifique des ventilateurs

La norme donne des ordres de grandeur de puissances spécifiques énergétiquement intéressantes :

Type de ventilateur

Application

Puissance spécifique des ventilateurs [W/m³.s-1]
Valeur par défaut
Aspirant
750-1250
500-750
refoulant
750-1250
500-750

Zone d’occupation

Les critères de confort doivent être respectés dans la zone d’occupation. Cette zones d’occupation définit le volume de base qui servira de base de dimensionnement.

** schéma à placer

Environnement thermodynamique

Température

Les valeurs qui sont données dans la norme sont des ordres de grandeurs sur base d’hypothèses prises avec des valeurs assimilées à une activité sédentaire (habillement, métabolisme type bureau). Il est vivement conseillé aux concepteurs de projet d’étudier au cas par cas les conditions d’occupation des locaux, le type d’activité intra muros, …

Paramètres

Situation

Plage type
Valeur par défaut
Température de fonctionnement [°C]
19-24
21
23-26
26
Vitesse de l’air [m/s]
0,1 à 0,16
< 0,13
Température d’air locale = 21°C
0,1 à 0,17
< 0,14
Température d’air locale = 22°C
0,11 à 0,18
< 0,15
Température d’air locale = 24°C
0,13 à 0,21
< 0,17
0,15 à 0,25
< 0,20

Débit d’air

Les valeurs qui sont données dans la norme sont des ordres de grandeurs sur base d’hypothèses tenant compte de l’occupation humaine, l’autorisation ou pas de fumer et des sources de polluants autres que celles liées à l’activité humaine (détergent, désinfectant, polluant dans les matériaux, …). Il est vivement conseillé aux concepteurs de projet d’étudier au cas par cas les conditions d’occupation des locaux, le type d’activité intra muros, …

Pour déterminer les paramètres de qualité de l’air, la norme précise les surfaces nécessaires par personne en fonction de l’activité; c’est une autre facon de travailler par rapport à la méthode du taux d’air neuf par personne:

Type de local

Surface au sol par personne [m²/pers]
Plage type
Valeur par défaut
Bureau paysagé
7 à 20
12
Petit bureau
8 à 12
10
Salle de réunion
2 à 5
3
Grand magasin
3 à 8
4
Salle de classe
2 à 5
2,5
Salle d’hôpital
5 à 15
10
Chambre d’hôtel
5 à 20
10
Restaurant
1,2 à 5
1,5

Ces valeurs permettent d’évaluer par le calcul les débits d’air fournis et repris.

Humidité de l’air

La norme conseille dans la plage de température 20-26°C une valeur d’humidité relative comprise entre 30 et 70 %

 

Acoustique

Le tableau ci-dessous définit les pressions acoustiques admissibles que le système de ventilation ou de climatisation peut transmettre aux locaux.

    Type de bâtiment Type de local dB(A)
Garderies écoles maternelle 30/40/45
crèche 30/40/45
Bâtiments publics auditorium 30/33/35
bibliothèque 30/33/35
cinéma 30/35/40
salle d’audience de tribunal 30/35/40
Commerces magasin de détail 35/40/50
grand magasin 40/45/50
supermarché 40/45/50
salle informatique, grande 40/50/60
salle informatique, petite 40/45/50
Hôpitaux couloirs 35/40/45
bloc opératoire 35/40/45
salle 25/30/35
Hôtels couloir 35/40/45
salon de réception 35/40/45
chambre d’hôtel (nuit) 25/30/35
chambre d’hôtel (jour) 30/35/40
Bureaux petit bureau 30/35/40
salle de réunion 30/35/40
bureau paysager 35/40/45
box à usage de bureau 35/40/45
Restauration cafétérias 35/40/50
restaurant 35/45/50
cuisine 40/55/60
Enseignement salle de cours 30/35/40
couloir 40/45/50
salle de sports 35/40/45
salle des enseignants 33/35/40
Bâtiments sportifs stade couvert 35/45/50
piscine 40/45/50
Tous types toilette 40/45/50
vestiaire 40/45/50

Apports de chaleur interne

Ils sont dus à l’activité humaine et au dégagement calorifique des équipements prévus dans le local (éclairage , bureautiques, monitoring, …).

Le tableau ci-dessous donne des valeurs de chaleur humaine en fonction de l’activité pour une température de 24°C.

Activité
Chaleur totale [W/pers]
Chaleur sensible [W/pers]
Se reposant
80
55
Assis
100
70
Sédentaire (bureau, école, …)
125
75
Debout, activité légère
170
85
Debout, activité moyenne
210
105

En ce qui concerne les dégagements calorifiques des équipements, la norme précise qu’il est nécessaire de les choisir avec une efficacité énergétique valable (2,5 W/m².100 lux pour un luminaire en éclairage direct par exemple).