Date : page réalisée sous l’hégémonie Dreamweaver

Auteur : les anciens

Notes :

10/03/09, par Julien

  • HTML -> Textes & Images
  • Corrections Antidote
  • Ajout page Commentaires

Style css des tableaux : Thibaud

Mai 2009, Sylvie :

  • mise en page

Le four à convection naturelle est aussi appelé « four statique ».

Principe

Le four est une enceinte close et calorifugée comportant des éléments chauffants et de l’air permettant de cuire, rôtir, griller et gratiner.
L’air est chauffé par des résistances électriques en sole et en voûte; ce four utilise la convection et le rayonnement.

Description

Composants techniques de base :

  • Un habillage généralement en acier inoxydable.

    Une porte pleine ou vitrée à axe horizontal de rotation et équilibrée par ressort ou contrepoids, qui ferme le four de manière hermétique.

  • Un moufle de forme parallélépipédique en tôle d’acier inoxydable ou émaillé, ou en tôle aluminée. Il comporte des glissières latérales parfois amovibles.

  • Des résistances blindées qui peuvent être placées en voûte ou en sole.

L’ensemble est isolé thermiquement par un isolant en fibres minérales ou par des matériaux composites.

Composants spécifiques à certains modèles :

  • Une sole en fonte.
  • Un orifice d’évacuation des buées à commande réglable (oura).

Commande et régulation

Une commutation permet éventuellement de sélectionner l’élément chauffant voûte, sole ou l’ensemble.
Une régulation thermostatique (50 à 300°C) règle la voûte et la sole indépendante.
Un ou plusieurs voyants de contrôle visualisent la marche/arrêt et la régulation thermique.

Gamme

L’importance du four est déterminée par la puissance et la surface horizontale du moufle de l’ordre de 0,2 à 0,5 m2.
Les puissances sont comprises entre 5 et 12 kW, voire plus.
Pour une hauteur de 280 à 300 mm, les dimensions sont généralement les suivantes :

Utilisation

Ils sont utilisés pour cuire, rôtir et gratiner les viandes, volailles, poissons, légumes, pâtisseries.
Il est utilisé lorsqu’il s’agit de cuire ou réchauffer sur 1 ou 2 niveaux. Au-delà, le four à convection forcée devient indispensable.
On peut adapter rayonnement ou convection en fonction du type de cuisson à réaliser par commutation et thermostat.